La rééducation fonctionnelle à la clinique Générale-Beaulieu

La rééducation fonctionnelle à la clinique Générale-Beaulieu

Lorsqu’on évoque la rééducation fonctionnelle, on ne se doute pas forcement qu’il s’agit aujourd’hui d’une discipline médicale à part entière, reconnue officiellement en Europe (sous le nom de Médecine Physique et de  Réadaptation : MPR) et qui  permet de réduire au minimum les conséquences d’une incapacité ou d’un handicap physique.
Loin du simple massage, la MRP englobe une multitude de facettes : kinésithérapie respiratoire, renforcement musculaire post-traumatique, rééducation des postures, des troubles de l’équilibre, rééducation sensorielle-motrice, (neuro-vestibulaire) ; et une multitude de techniques : électrothérapie, utilisation d’ultrasons, d’ondes électromagnétiques, de thermo ou cryothérapie, d’hydrothérapie…
Pour vous fournir les meilleurs résultats, la Clinique Générale Beaulieu possède son propre centre de Physiothérapie et Rééducation Fonctionnelle. Celui-ci est sous la responsabilité médecins spécialistes (rhumatologie, orthopédie, cardiologie, pneumologie, diététique, etc.) assistés d’une infirmière pour les tests d’effort, ainsi que d’une équipe de physiothérapeutes spécialisés en traumatologie sportive et en rééducation fonctionnelle. De plus, la Clinique dispose d’équipements de pointe tels que le laser CO2, des appareils iso cinétiques et de bassins d’hydrothérapie avec fond mobile.
Que vous soyez en rééducation suite à un accident, ou qu’il s’agisse de maintenir et améliorer vos performances sportives, le centre de rééducation fonctionnelle couplé à l’Unité de médecine du sport et le centre Cardio Plus de réhabilitation cardiaque est donc le lieu idéal pour atteindre vos objectifs.

Rendez-vous sur le site de la clinique Générale-Beaulieu pour plus d’informations : http://www.beaulieu.ch/fr/specialites/physiotherapie/index.html

Laissez votre commentaire


Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité ...) il n'engage que son auteur.


>> Respectez la charte des commentaires.