Quel traitement pour une infection ostéo-articulaire ?

Quel traitement pour une infection ostéo-articulaire ?

La chirurgie arthroplastie, qui consiste à remplacer une articulation par une prothèse, représente aujourd’hui plus de 400.000 interventions par an en Europe. Il s’agit, la plupart du temps, du remplacement d’une hanche ou d’un genou. Ces types d’interventions chirurgicales sont pointus et peuvent entraîner parfois des complications. La plus fréquente est l’infection ostéo-articulaire.

Le Dr. Blaise Wyssa, chirurgien orthopédique à la clinique Générale-Beaulieu, nous explique avec précision en quoi consiste le remplacement d’une prothèse infectée.

Il s’agit d’une démarche en deux temps opératoires. L’urgence est de retirer la prothèse à l’origine de l’infection et de nettoyer les tissus infectés lors d’une première intervention chirurgicale. Dans le même temps, le chirurgien pose ce que l’on appelle un « fantôme de prothèse ». Il s’agit d’une prothèse provisoire, chargée en antibiotiques, qui répare les tissus infectés tout en permettant au patient de conserver une certaine autonomie. Le patient la gardera six à huit semaines avant d’être à nouveau opéré, pour cette fois-ci l’implantation d’une nouvelle prothèse.

En savoir plus:
Chirurgie orthopédique et traumatologie de l’appareil moteur

Laissez votre commentaire


Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité ...) il n'engage que son auteur.


>> Respectez la charte des commentaires.